LE LIBOURNAIS : LE VIGNOBLE

 LE LIBOURNAIS : LE VIGNOBLE

Carte des vins du libournais du vignoble de Bordeaux

 

a) – SITUATION DES VIGNOBLES DU LIBOURNAIS

La région du Libournais regroupe autour de la ville de Libourne et le long de la rive droite de la Dordogne et de son affluent l’Isle les vignobles de :

  • Saint-Émilion, et ses satellites : (Montagne-Saint-Émilion, Saint-Georges-Saint-Émilion, Lussac Saint-Émilion, Puisseguin Saint-Émilion)

    Le vignoble de la région de Saint-Émilion commence aux portes de Libourne. Il s’étend le long de la rive droite de la Dordogne sur une longueur de 8 kilomètres et une largeur de 5 kilomètres.

  • Pomerol, Lalande de Pomerol.

    Le vignoble commence aux portes de Libourne sur la rive droite de la Dordogne et côtoie au nord-est les vignobles de Saint-Émilion .

  • Fronsac, Canon-Fronsac.

    Le vignoble de la région de Fronsac s’étend au nord-ouest de Libourne entre les rives de la Dordogne et de l’Isle.

  • Castillon Côtes de Bordeaux.

    Le vignoble de la région de Castillon s’étend autour de la ville de Castillon -la-Bataille entre la rive droite de la Dordogne, les vignobles de Saint-Émilion, et le département de la Dordogne.

  • et Francs Côtes de Bordeaux.

    Le vignoble de la région des Côtes de Francs est une enclave située au nord des Côtes de Castillon entre le département de la Dordogne et les vignobles de Lussac et Puisseguin Saint-Émilion

Le climat du Libournais

Proche de l’Océan Atlantique, le vignoble du Libournais est soumis à un climat tempéré océanique doux et humide, mais l’influence continentale est présente.


La proximité de la Dordogne, de son affluent l’Isle, de la rivière la Barbanne et de nombreux ruisseaux  renforce la protection du vignoble contre les gelées.

Géologie – Pédologie du Libournais

Les formations géologiques sur lesquelles est implanté le vignoble du libournais appartiennent à l’ère tertiaire et quaternaire.

Sous-sol

Le sous-sol de la région  s’est constitué à l’ère tertiaire, aux  périodes Eocène (- 53 Ma à -35 Ma) et Oligocène (-34 Ma à – 24 Ma) avec la formation de roches sédimentaires détritiques et marines.

  • Du Lutécien (  et jusqu’à la fin du Tertiaire, les fleuves vont répandre sur le Périgord et sur  nord-est du libournais, dans les zones émergées, des matériaux détritiques (sables, graviers, galets), arrachés par l’érosion au Massif Central, ce sont les  « Sables et graviers du Périgord ».

  • A début de l’Oligocène (-35 millions d’années), la région se recouvre  de dépôts continentaux détritiques de compositions différentes appelés « Molasses* du Fronsadais ». Les molasses sont surmontées par endroits d’argile peu épaisse environ un mètre et de calcaire lacustre de Castillon. 

  • Vers la fin de l’Oligocène, à l’étage Stampien (- 30 Ma), la mer revient, les sédiments marins vont  recouvrir les molasses du Fronsadais de dépôts marins carbonatés appelés « Calcaires à Astéries* ». Un grand plateau calcaire va se former et couvrir une grande partie  du Libournais.

  • Progressivement, la Dordogne au sud, l’Isle à l’ouest, ses affluents la Barbanne et la Lavie au nord  vont fortement entailler,  le vaste plateau libournais. Les rivières et l’érosion  vont façonner le paysage actuel de coteaux et de plateaux. Sur les versants des coteaux, l’érosion ramène la molasse du Fronsadais à l’affleurement.

  • Au quaternaire, lors des  glaciations du Günz et du Riss, les rivières vont déposer le long de leur cour  des nappes alluviales  constituées de matériaux détritiques arrachés au Massif Central, ce sont des sables, des graviers, des galets rouges des graves de  (quartz, silex, granites,…) de petites tailles (2 à 6 cm).

  • Parallèlement des formations colluviales sablo-argileuses et graveleuses se répandent sur les versants et bas de versants

Les sols 

On distingue plusieurs types de sols :

  • calcaires sur le calcaire à astéries du plateau et des versants.

  • argilo-calcaires sur la molasse du Fronsadais sur les coteaux.

  • sablo-graveleux, argilo-siliceux, argilo-graveleux sur les graves quaternaires.

  • sablo-argileux ou sablo-limoneux avec des graviers sur les sables et graviers du Périgord.

Paysages viticoles du Libournais

Le libournais offre des paysages variés :  plateaux calcaires dominant les fleuves ,   terrasses alluviales,  coteaux aux pentes plus ou moins fortes, …

Fronsac-Chateau-de-la-Riviere-C-M.CRIVELLAROFronsac Château de la Rivière

-o-o-o-o-o-

thumb_7586_tourisme_bigCanon Fronsac

-o-o-o-o-o-

Pomerol-L-eglise-de-Pomerol-sur-le-plateau-au-milieu-des-vignes-C-M.CRIVELLARO

Pomerol – L’église de Pomerol.

-o-o-o-o-o-

Lalande-de-Pomerol-Le-vignoble-sur-une-terrasse-moyenne-C-M.CRIVELLARO

Lalande-de-Pomerol – Le vignoble sur une terrasse moyenne.

-o-o-o-o-o-

Saint-Emilion-Vignoble-de-Clos-Fourtet-et-village-de-Saint-Emilion-C-M.CRIVELLARO

Saint-Emilion – Vignoble de Clos Fourtet et village de Saint-Emilion.

-o-o-o-o-o-

Montagne-Saint-Emilion-Vue-du-vignoble-C-M.CRIVELLAROMontagne- Saint-Emilion –  Vue du vignoble

-o-o-o-o-o-

Saint-Georges-Saint-Emilion-Vue-du-vignoble-C-M.CRIVELLARO

Saint-Georges-Saint-Emilion –  Vue du vignoble depuis le plateau. 

-o-o-o-o-o-

Lussac-Saint-Emilion-A-l-entree-du-village-C-M.CRIVELLARO

Lussac Saint-Emilion –  A l’entrée du village. 

-o-o-o-o-o-

Puisseguin-Saint-Emilion-Vue-du-vignoble-C-M.CRIVELLARO

Puisseguin Saint-Emilion –  Vue du vignoble.

-o-o-o-o-o-

Francs-Le-vignoble-de-chateau-Puyfromage-C-M.CRIVELLARO

Francs –  Le  vignoble de château Puyfromage.

-o-o-o-o-o-

Castillon-La-Bataille-Vue-du-vignoble-de-Castillon-Cotes-de-Bordeaux-C-M.CRIVELLARO

Castillon-La-Bataille –  Vue du vignoble de Castillon Côtes de Bordeaux.

-o-o-o-o-o-

b)- APPELLATIONS DU LIBOURNAIS

Cinq régions avec des appellations d’origine contrôlées spécifiques.

1) Appellations de la région de Saint- Émilion

Cinq appellations :

Saint- Émilion (A.O.C)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 14 novembre 1936

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 5 500 ha

Production : 230 000 hl

-o-o-o-o-o-

Saint- Émilion grand cru (A.O.C)

Saint-Emilion grand cru (A.O.C)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 7 octobre 1954

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 5 500 ha

Production : 150 000 hl

Particularités : L’appellation d’origine contrôlée « Saint- Émilion grand cru » se distingue de l’appellation d’origine contrôlée « Saint- Émilion » par des conditions de production plus strictes, rendements moindres, plus grande maturité des raisins, plus longue durée d’élevage …
Un réseau de galeries creusé dans le calcaire à astéries, estimé à une centaine de kilomètres sous Saint-Émilion et les plateaux environnants est utilisé comme chai. La température entre 12 °C et 16 °C et la bonne hygrométrie font de ces galeries de bonnes caves de stockage.

 

-o-o-o-o-o-

Lussac Saint- Émilion (A.O.C)

Lussac Saint-Emilion (A.O.C)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Decret d’origine : 14 novembre 1936

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 1436 ha

Production : 75 000 hl

 

-o-o-o-o-o-

Montagne-Saint- Émilion (A.O.C)

Montagne-Saint-Emilion (A.O.C)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Decret d’origine : 14 novembre 1936

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 1 793 ha

Production : 80 000 hl

 

-o-o-o-o-o-

Puisseguin Saint-Émilion (A.O.C)

Puisseguin Saint-Emilion (A.O.C)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 14 novembre 1936

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 740 ha

Production : 35 000 hl

-o-o-o-o-o-

Saint-Georges-Saint- Émilion (A.O.C)

Saint-Georges-Saint-Emilion (A.O.C)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Decret d’origine : 14 novembre 1936

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 200 ha

Production : 9 000 hl

  • Le vignoble de la région de Saint- Émilion commence aux portes de Libourne. Il s’étend le long de la rive droite de la Dordogne sur une longueur de 8 kilomètres et une largeur de 5 kilomètres.
    • Les communes de Lussac, de Montagne, de Puisseguin et de Saint-Georges situées au nord-est de Saint- Émilion peuvent faire suivre leur nom de Saint-Émilion, ce sont les communes satellites de Saint-Émilion .
    •  Saint- Émilion grand-cru  correspond à des vins de la région de Saint- Émilion élaborés de façon plus contraignante et sélectionnés par une commission de dégustation.
    • Les vins classés  (Classement de 2006 ) sont choisis dans cette appellation.

-o-o-o-o-o-

2) Appellations de la région de Pomerol

Deux appellations:

Pomerol (AOC – AOP)

Pomerol (AOC - AOP)

 Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 8 décembre 1936

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 800 ha

Production : 35 000 hl

Particularités : Le cépage cot (ou malbec) est dénommé « pressac » dans la région.

-o-o-o-o-o-

Lalande-de-Pomerol (AOC – AOP)

Lalande-de-Pomerol (AOC - AOP)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 8 décembre 1936

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 1144 ha

Production : 50 000 hl

Le vignoble commence aux portes de Libourne sur la rive droite de la Dordogne et côtoie au nord-est les vignobles de Saint-émilion . Il n’existe pas de classement des vins de Pomerol, mais Château PETRUS est reconnu comme premier cru. Un grand nombre de Châteaux sont reconnus pour leurs vins de grande classe. 

 -o-o-o-o-o-

3) Appellations de la région de Fronsac

Deux appellations :

Fronsac (AOC – AOP)

Fronsac (AOC - AOP)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 4 mars 1937

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 840 ha

Production : 40 000 hl

 –o-o-o-o-o-

Canon Fronsac (AOC – AOP)

Canon Fronsac  (AOC - AOP)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 1er juillet 1939

Type d’ appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 270 ha

Production : 11 000 hl

Particularités : L’appellation doit son nom à la côte de Canon.

Les vins d’appellation Canon Fronsac sont produits sur les meilleurs terroirs des communes de Fronsac et Saint-Michel-de-Fronsac sur des sols argilo-calcaires reposant sur un sous-sol de calcaire à Astéries.

Les vins produits dans l’aire délimitée « Canon Fronsac » peuvent prétendre à l’appellation « Fronsac ».

Le vignoble de la région de Fronsac s’étend au sud -ouest de Libourne entre les rives de la Dordogne et de l’Isle.

 

 -o-o-o-o-o-

4) Appellations de la région des Côtes de Castillon

Une appellation

Côtes de Bordeaux (A.O.C) « Castillon »

Côtes de Bordeaux (A.O.C) "Castillon"

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 29 octobre 2009

Type d’ appellation : Appellation sous-régionale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 3000 ha

Production : 170 000 hl/an

Particularités : La dénominations géographique « Castillon » sont réservées aux vins rouges.

Le vignoble de la région de Castillon s’étend autour de la ville de Castillon -la-Bataille entre la rive droite de la Dordogne, les vignobles de Saint-émilion, et le département de la Dordogne. L’appellation Côtes de Castillon est abrogée et remplacée par l’appellation Côtes de Bordeaux Castillon.

L’appellation Côtes de Castillon est abrogée par décret en date du 29 octobre 2009 et remplacée par l’appellation Côtes de Bordeaux Castillon.

 -o-o-o-o-o-

5) Appellations de la région des Côtes de Francs

Une appellation

Côtes de Bordeaux (A.O.C) Francs

Côtes de Bordeaux (A.O.C) FrancsRégion : Bordeaux

Sous région : Libournais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 29 octobre 2009

Type d’ appellation : Appellation sous-régionale

Vins produits couleur : Vins rouges – Vins blancs –

Superficie : 500 ha

Production : Vins rouges 29 000 hl/an – Vins blancs: 200 hl/an

Particularités : La dénomination géographique « Francs » est réservée aux vins tranquilles rouges, blancs secs et blancs liquoreux.

Le vignoble de la région des Côtes de Francs est une enclave située au nord des Côtes de Castillon entre le département de la Dordogne et les vignobles de Lussac et Puisseguin Saint-Émilion

L’appellation Côtes de Francs est abrogée par décret en date du 29 octobre 2009 et remplacée par l’appellation Côtes de Bordeaux Francs.

 -o-o-o-o-o-

Les appellations régionales Bordeaux 

 Les vins blancs secs  et les vins rouges élaborés dans le Libournais qui n’ont  pas droit à une des appellations citées ci-dessus sont classés en appellations régionales Bordeaux,  s’ils sont produits dans les conditions indiquées par l’Institut National des Appellations d’Origine (I.N.A.O). Déclaration de repli ou Déclaration de déclassement.

Côtes de Bordeaux (A.O.C)

Côtes de Bordeaux  (A.O.C)

Région : Bordeaux

Sous région : Libournais, Entre deux Mers, Blayais

Catégorie : AOC – AOP

Décret d’origine : 29 octobre 2009

Type d’ appellation : Appellation sous-régionale

Vins produits couleur : Vins rouges –

Superficie : 12 623 ha

Production : 562 000 hl en 2011 soit 75 millions de bouteilles.

 

Particularités :
L’appellation d’origine contrôlée « Côtes de Bordeaux » est réservée aux vins tranquilles rouges.

Le nom de l’appellation « Côtes de Bordeaux » peut être complété par une des quatre dénominations géographiques « Cadillac », « Blaye », « Castillon » ou « Francs »
– Les dénominations géographiques « Cadillac » et « Castillon » sont réservées aux vins tranquilles rouges.
– La dénomination géographique « Blaye » est réservée aux vins tranquilles rouges et blancs secs.
– La dénomination géographique « Francs » est réservée aux vins tranquilles rouges, blancs secs et blancs liquoreux.

L’ appellation « Côtes de Bordeaux »reconnue le 29 octobre 2009, concerne la production des vins rouges issus du regroupement des  AOC Premières Côtes de Blaye, Premières Côtes de Bordeaux, Côtes de Castillon et Bordeaux Côtes de Francs .Ces quatre appellations   présentent  des similitudes au niveau de leurs terroirs et de la typicité de leurs vins. Elles ont été regroupées sous l’appellation « Côtes de Bordeaux » pour faciliter sa commercialisation à l’international.

 

c)- LES CÉPAGES

Le Libournais : Principalement des cépages à vins rouges. Les cépages à vins blancs ne sont utilisés que dans l’appellation  Francs Côtes de Bordeaux. Le Merlot est le cépage dominant dans l’élaboration des vins du Libournais. Le cabernet franc est appelé localement: bouchet; le Malbec ou cot est appelé pressac ou noir de pressac.

Le Libournais : Le cépage Merlot

Merlot -  © M.CRIVELLARO

Feuille :
moyenne, cunéiforme, quinquélobée, sinus pétiolaire en forme de U, couleur vert foncé, bullée

Baies :
moyennes (Ø 12 à 18 mm), sphériques, noire bleutée

Encépagement régional :
Bordelais : Présent dans toutes les AOC
Sud-Ouest: AOC du Bergeracois.
Languedoc: AOC Malpère, Cabardès, Limoux.
Vallée du Lot (AOC Cahors)
Vallée de la Garonne, du Tarn.
Vallée de la Loire: AOC Haut-Poitou.

Type de vin :
Vins rouges ronds, puissants, fruités, bouquetés et souples, il est consommable rapidement 2 à 3 ans.
Utilisé en assemblage, le cépage merlot apporte de la rondeur au cabernet-sauvignon .

Cépage de cuve :

Noir à jus blanc
Cépage de cuve pour vins rouges et rosés.

Synonyme(s) :
– Merlot noir,
– Plant médoc en Bazadais.

Caractéristiques :
Il se plait sur les terrains argileux et calcaires.

Grappe :
cylindrique, moyenne (entre 7 et 23 cm), ailée

Maturité: (réf à la maturité du Chasselas doré de Fontainebleau)
2 ème époque (12 à 22 j. après)

Encépagement national
115 000 ha

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Le Libournais : Le cépage Cabernet sauvignon

Cabernet sauvignon -  © M.CRIVELLAROO

Feuille :
moyenne, orbiculaire, quinquélobée, sinus pétiolaire en forme de lyre, couleur vert foncé, bullée. Le feuillage rougit su quelques dents à l’automne.

Baies :
petites (Ø 8 à 12 mm)moyennes (Ø 12 à 18 mm), sphériques, noire bleutée

Encépagement régional :
– Sud-Ouest (Gironde, Dordogne,Lot-et-Garonne, Gers,Tarn, …),
– Languedoc (Hérault, Gard, Aude, …),
– Vallée de la Loire (Anjou, Chinon, Bourgueil, Touraine,Saumur, Vendée, …),
– Provence ( Coteaux-d’Aix, Côtes-de-Provence, …).

Type de vin :
Vins tanniques et de garde avec une richesse aromatique qui s’amplifie au vieillissement, bouquetés, fins, colorés, complexes. Production: vin rouge du Médoc et de Pessac-Léognan.

Cépage de cuve :
Noir à jus blanc
Cépage de cuve pour vins rouges et rosés.

Synonyme(s) :
– Bouchet à Saint-Emilion,
– Petit cabernet,
– Bouschet-sauvignon dans le libournais.

Caractéristiques :
Il aime les sols calcaires. Il donne des grands vins avec des rendements faibles. On l’assemble de façon régulière à d’autres cépages comme le cabernet franc et le merlot.

Grappe :
cylindro-conique, moyenne (entre 7 et 23 cm), ailée

Maturité: (réf à la maturité du Chasselas doré de Fontainebleau)
2 ème époque tardive (22 j. après)

Encépagement national
51 442 ha

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o

Le cépage Cabernet franc

Cabernet franc -  © M.CRIVELLARO

Feuille :
moyenne, orbiculaire, quinquélobée, sinus pétiolaire en forme de lyre. Le feuillage rougit partiellement à l’automne.

Baies :
petites (Ø 8 à 12 mm), sphériques, noire bleutée

Encépagement régional :
Cépage principal ou secondaire, on le trouve:
– dans le Sud-Ouest ( Aude, Hérault, Gars, …),
– la Vallée de la Loire où il est le premier cépage rouge (Anjou-Saumur, Touraine, Orléanais, Fiefs vendéens),
– dans le Bassin Méditerranéen,
– la Savoie,
– en Aquitaine (Bordelais, Dordogne, Lot et Garonne, Lot, Tarn, Tarn et Garonne, …)

Type de vin :
Vins de longue garde, corsés aux arômes épicés, notes de poivron, de framboise, bouquetés, riches en tanins, arômes de violette à Bourgueil et de framboise à Chinon. Il apporte de la finesse dans les assemblages.

Cépage de cuve :
Noir à jus blanc
Cépage de cuve pour vins rouges et rosés.

Synonyme(s) :
– Breton,
– Plant breton,
– Véron,
– Bouchy à Madiran,
– Bouchet dans le libournais,
– Cabernet d’Aunis,

Caractéristiques :
Il aime les sols sableux et argilo-calcaires.

Grappe :
cylindro-conique, moyenne (entre 7 et 23 cm), ailée

Maturité: (réf à la maturité du Chasselas doré de Fontainebleau)
2 ème époque (12 à 22 j. après)

Encépagement national
36 000 ha

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Le Libournais : Le cépage Cot ou (Malbec)

Cot ou  Malbec -  © M.CRIVELLARO

Feuille :
petite, réniforme orbiculaire, entière trilobée, sinus pétiolaire en forme de U
ou sinus pétiolaire en forme de V. Les feuilles rougissent partiellement en automne.

Baies :
petites (Ø 8 à 12 mm), sphériques, noire

Encépagement régional :
– On le trouve dans de nombreux départements du Sud-Ouest: Lot-et-Garonne, Lot, Gironde, Dordogne … C’est le cépage principal de l’ AOC Cahors.
– Dans la vallée de la Loire, il est utilisé pour l’élaboration des vins AOC Anjou mousseux, Saumur mousseux, Touraine, Touraine-Amboise, Tourainne-Mesland, Touraine Azay-Le-Rideau, Cheverny, Valençay, et du Rosé-d’Anjou.
– En Languedoc, il entre dans l’élaboration des vins AOC Côtes de Malpère et Cabardès.

Type de vin :
Il donne de la couleur, du corps et de la finesse au vin. Les vins sont fruités, colorés. Il sert à l’élaboration de vins rouges et rosés.

Cépage de cuve :
Noir à jus blanc
Cépage de cuve pour vins rouges et rosés.

Synonyme(s) :
– Malbec,
– Pressac,
– Auxerrois à Cahors.

Caractéristiques :
Ce cépage a trouvé sa zone de prédilection en Touraine et, plus précisément dans la vallée du Cher, jusqu’à Montlouis. Il est souvent utilisé en assemblage avec le Cabernet franc ou le Gamay dans le vignoble de la Touraine.

Grappe :
moyenne (entre 7 et 23 cm), lâcheavec aileron

Maturité: (réf à la maturité du Chasselas doré de Fontainebleau)
1ère époque tardive (5 j. après)

Encépagement national
6356 ha

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

 

ET LA FIN DE SÉANCE SE TERMINE PAR LA DEGUSTATION D’UN EXCELLENT SAINT-ÉMILION 2005 CHÂTEAU LA DOMINIQUE.

 

Les commentaires sont fermés.