Analyse sensorielle: Les vins du Libournais

Après nous avoir fait découvrir les vins du

Libournais le 4 octobre, nous passons à la pratique

avec cette analyse sensorielle de 5 bouteilles.

 

 IMG_4932 IMG_4931IMG_4933IMG_4934

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

LALANDE DE POMEROL

DOMAINE DE GACHET 2010

 

gachet-caractTarif : Aux alentours de 18 euros

Alcool : 14,5°

Situation et surface du vignoble :

1 hectare situé au centre du plateau principal de Néac

Nature des sols :

Graves et argiles

Cépages :

50% Merlot et 50% Cabernet Franc

Age moyen du vignoble :

46 ans (en 2012)

Densité de plantation :

6 700 pieds / ha

Rendement moyen :

45 hl / ha environ

Taille :

Guyot simple

Conduite du vignoble :

Traitements raisonnés, effeuillage, vendanges vertes

Vendanges :

Ramassage parcellaire en fonction du cépage, du terroir et de la maturité de chaque lot. Sélection des baies sur table de tri.

Vinification :

Traditionnelle avec remontages et pigeages réguliers dans de petites cuves en béton revêtu d’époxy.

Le système de thermorégulation permet de maitriser les températures tout au long du processus. Les macérations durent en général une vingtaine de jours.

Élevage :

En fût de chêne Français (environ 30% de barriques neuves) pendant 12 à 15 mois.

Assemblage :

Issu de dégustations successives et sélections rigoureuses, l’assemblage définitif est validé avant la mise en bouteille.

Caractéristiques du vin :

Sur son sol constitué de graves et d’argiles, les Merlots et Cabernets Francs (la plus ancienne parcelle de Cabernet a été plantée en 1939) complantés en parties égales donnent, après une vinification performante, une macération longue et un passage de 12 à 20 mois en fûts de chêne, un vin de teinte rouge cerise, au nez subtil de fraise, avec des notes de poivre et de réglisse. L’attaque est ronde et son excellente charpente lui permet d’avoir un bon potentiel de vieillissement.

Mise en bouteille :

à la Propriété

Production annuelle :

4 à 500 caisses

Millésimes disponibles :

à partir des années 2000

Pays de diffusion :

France, Union Européenne, USA, Asie …

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o

FRONSAC

HAUT-CARLES 2010

25595-117x461-bouteille-haut-carles-rouge--fronsac

Domaine : Château de Carles

Vin rouge – AOC

En appellation Fronsac, Haut-Carles, lancé en 1994, est la cuvée de prestige du domaine, résultat d’une sélection parcellaire rigoureuse effectuée aussi bien lors des vendanges que durant la vinification. Dans le cuvier sont installées 10 cuves en inox entièrement thermo-régulées. Ces cuves sont de petite capacité, bien adaptées à la taille des parcelles du vignoble.

Grâce à la vinification parcellaire, il est possible d’identifier précisément l’apport de chaque parcelle à l’élaboration du produit final. L’élevage est effectué dans un nouveau chai climatisé, le vin reposant en barriques de chêne neuf pendant 18 à 20 mois. Cette élaboration haut de gamme donne au Cru Haut-Carles une structure à la fois dense, généreuse et suave, aux tannins soyeux.

Description

Tarif : Aux alentours de 27 euros

Alcool: 15°

Robe

Couleurs : Grenat

Nez

Intensité aromatique :

ouvert ou expressif

Arômes : Fruités

Bouche

Niveau d’acidité :

rond

Niveau de sucre :

tendre

Le corps :

demi-corps

Degré de boisage :

petite touche boisée

Les tannins :

Niveau de complexité :

complexité moyenne

Conservation

Vin de garde :

Oui

Apogée :

2-12 ans

Plage de dégustation :

Entre 2013 et 2026

Plage de dégustation idéale :

Entre 2014 et 2022

Température idéale :

14° à 16°

Millésime

L’année 2010 a été dans l’ensemble sur cette région une année exceptionnelle (5/5)

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o

CASTILLON – CÔTES DE BORDEAUX

CAP DE FOUGERES 2010

22737-117x461-bouteille-chateau-cap-de-faugeres-rouge--cotes-de-castillon

Tarif: Aux alentours de 18 euros

Alcool : 14,5°

Propriétaire : SARL Château Cap de Faugères

Appellation : Castillon – Côtes de Bordeaux

Surface : 46 ha

Sol : coteau argilo-calcaire

Encépagement : 85 % Merlot, 10 % Cabernet Franc, 5 % Cabernet Sauvignon

Age moyen des vignes : 30 ans

 Densité de plantation : 6.600 pieds/hectare

Méthodes culturales : taille en guyot double, travail du sol et enherbement, ébourgeonnage, éclaircissages manuels, vendanges avec tables de tri.

 

Vinification : remplissage des cuves par gravité, macération préfermentaire à froid, 30 cuves inox et 6 cuves bois tronconiques thermorégulées, cuvaison douce de 30 jours

Elevage : 12 à 14 mois, 60% en barriques d’un vin et 40% en barriques de deux vins, sans collage

Production moyenne :
– 150 000 bouteilles pour Château Cap de Faugères.

 

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

SAINT EMILION GRAND CRU CLASSE

CHÂTEAU FOMBRAUGE 2010

chateau-fombrauge-2010

Vin rouge – AOC

Description

Tarif : Aux alentours de 30 euros

Alcool : 14,5°

Robe

Couleurs : Grenat, Grenat

Nez

Intensité aromatique : semi intense

Arômes : Fruités, Fruités, Boisés – Balsamiques, Empyreumatiques

Bouche

Niveau d’acidité : rond
Niveau de sucre : suave
Le corps : demi-corps
Degré de boisage : petite touche boisée
Les tannins :
Niveau de complexité : complexité moyenne

Conservation

Vin de garde : Oui
Apogée : 3-12 ans
Plage de dégustation : Entre 2015 et 2024
Plage de dégustation idéale : Entre 2015 et 2020
Température idéale : 14° à 16°

Fiche technique :

Assemblage 80% Merlot, 12% Cabernet Franc, 8% Cabernet Sauvignon

SOL Argilo calcaire

Elevage En barrique, 50% de barriques neuves

Appellation Saint-Emilion

Suggestion d’accompagnement :

La Propriété

Le nom de Fombrauge provient de « fons brogiera » qui veut dire « source entourée de bruyères et de buissons ». Les sources de Fombrauge existent toujours, c’est pour cela qu’on retrouve un lavoir au milieu des vignes du Château. 

Les premières traces écrites du Château remontent au XVe siècle. Les premières vignes apparaissent avec la Famille des Canolles. A la fin du XVIIe siècle, la Famille Dumas récupère le domaine suite à une dot. Le conseiller Dumas est un membre actif de la « Pépinière », un club Physiocrate Bordelais qui devient une véritable école d’application pour l’agriculture. Le Château Fombrauge bénéficie alors largement des talents du club : nouvelle technique en matière d’encépagement, de travail de la vigne, de sélections de parcelles et de vinification. La réussite sera exceptionnelle.

En 1794, le propriétaire Dumas est guillotiné et le domaine devient bien national jusqu’en 1808 ou des enfants Dumas le récupèrent. Il passera ensuite aux mains de la Famille Taffard au cours du XIXe siècle où le vin obtiendra la médaille d’or à l’exposition universelle de Paris en 1867. 

En 1987, le château est vendu à une grande maison de négoce danoise. Les vins seront alors vendus exclusivement sur le marché scandinave pendant une durée de douze ans puis tombera dans l’oubli sur le marché français. C’est en 1999 que Bernard Magrez le rachète. De nouveaux horizons se profilent pour la propriété puisque elle sera mise en valeur : plus de modernité en terme de savoir-faire et une mise en vente sur la place de Bordeaux. Depuis 1999, le vignoble a été restructuré, le chai a été entièrement rénové, la chartreuse a été rénovée et les jardins recomposés.

Tous ces efforts sont récompensés en 2012: le Château Fombrauge devenant officiellement Grand Cru Classé de Saint Emilion.


-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o

POMEROL

CHÂTEAU DE SALES 2009

chateau-de-sales-vin-rouge-2009

 

Le Château de Sales est sans doute la plus anciennes propriété familiale de le gironde et même peut être de France. Avec 47,5 ha de vignes sur un domaine de 90 ha, le Château de Sales, le plus important vignoble de l’AOC Pomerol, produit des vins charnus, souples, qui sont l’expression de leur terroir. Tout en rondeur et en charme, ces vins agréables à déguster même jeunes, atteignent leur optimum entre 7 et 15 ans. 

 

C’est en 1464 que Bertrand de Sauvanelle prend en « location » auprès des moines prêcheurs (actuellement les dominicains) de Saint Emilion, un domaine qu’il achètera par la suite.

Début XVIIème, ses descendants François et Jean de Sauvanelle qui se faisaient appeler « Sieur de Sales » firent construire le château, une des premières chartreuses de l’époque, dont les bâtiments sont restés inchangés au cours des siècles.

C’est en 1464 que Bertrand de Sauvanelle prend en « location » auprès des moines prêcheurs (actuellement les dominicains) de Saint Emilion, un domaine qu’il achètera par la suite

Début XVIIème, ses descendants François et Jean de Sauvanelle qui se faisaient appeler « Sieur de Sales » firent construire le château, une des premières chartreuses de l’époque, dont les bâtiments sont restés inchangés au cours des siècles.

En 1735 par mariage, Sales passe dans la famille Desaygues qui lui permettra, grâce aux femmes de passer la révolution. En effet à cette époque, le père étant décédé, les deux garçons ont émigrés en Espagne et la mère et sa fille ont été emprisonnées pendant 15 mois à Bordeaux. Libérées à la chute de Robespierre elles ont pu revenir saines et sauves à Sales ou tout avait été pillé (meubles, bibliothèque, archives…)

Femmes énergiques, elles ont repris les rennes, cohabité avec la nouvelle république et ont réussi à reprendre la part des garçons vendue comme « bien national » permettant au Château de Sales de rester dans la famille.

Toujours par les femmes, les de Laage de Meux sont à Sales en 1840 et actuellement les héritiers de Lambert, 22ème génération, perpétuent cette continuité familiale exceptionnelle. Cette propriété n’a donc jamais été revendue et c’est

transmise ainsi de génération en génération depuis bientôt 550 ans.

Le Château de Sales est devenu une exploitation viticole, la plus grande de Pomerol, produisant des vins plein de charme et d’élégance, à l’image du château. Ces vins sont marqués par l’amabilité, le fruité, avec de la mâche et une structure souple mais ferme, leur assurant une bonne longévité ; ils sont l’expression parfaite du merveilleux terroir dont ils sont issus.

Tarif : Aux alentours de 35 euros

Alcool : 13,5°

Cépages : Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc

Les commentaires sont fermés.